Imprimer
Affichages : 6151
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

nouveau billet de 10 euros

A première vue, il ressemble trait pour trait à son prédécesseur. Mais à y regarder de plus près, le nouveau billet de 10 euros, dévoilé lundi par le Banque centrale européenne, présente quelques différences. A commencer par ce visage qui apparaît sur la bande réfléchissante. Il appartient à Europe, princesse de la mythologie grecque qui jadis donna son nom au continent. Un nom que porte désormais la nouvelle série de billets d'euros.
Elle comprend pour l'instant la nouvelle coupure de 10 euros, qui sera mise en circulation à partir du 23 septembre, et celle de 5 euros que les Européens utilisent depuis mai. Les autres coupures - de 20, 50, 100, 200 et 500 euros - seront également progressivement remplacées au cours des prochaines années.
Pourquoi ces changements cosmétiques ?
Les billets «Europe» sont censés être plus difficilement falsifiables. L'ajout du portrait et d'un nombre couleur émeraude, avec effet lumineux et changement de teinte, est destiné à rendre la contrefaçon des billets plus ardue. Le nombre de faux billets saisis au cours du second trimestre 2013 (353 000) a augmenté de 11,4 % par rapport au premier trimestre. Autre intérêt, selon la BCE : un impact sur l'environnement moindre, grâce à un revêtement protecteur qui réduit l'usure des billets. Et donc le coût de l'émission de monnaie pour les Européens. (Source LeParisien.fr)